Municipalité de Saint-Joseph-des-Érables

Accueil

Située dans la vallée de la Chaudière, sur la rive ouest de la rivière Chaudière,la Municipalité de Saint-Joseph-des-Érables offre un panorama exceptionnel. Les registres religieux de la paroisse s’ouvrent en 1738 alors que les premiers colons et la première chapelle s’installent du côté ouest de la rivière Chaudière, à Saint-Joseph-des-Érables. En raison de la grande présence d’érables sur le territoire, le nom des Érables s’est rajouté en 1946. Reconnue pour sa tranquillité, son milieu naturel et ses terres fertiles, les résidants profitent de la proximité des axes routiers importants ainsi que des services de la ville de Saint-Joseph-de-Beauce. La petite municipalité de 423 habitants compte majoritairement des entreprises agricoles.

Un peu d’histoire...

D’abord appelée « Municipalité de la partie sud-ouest de la paroisse Saint-Joseph-de-Beauce », la municipalité actuelle de Saint-Joseph-des-Érables a fait l’objet d’une proclamation lors de sa création le 15 novembre 1938. Le 4 février 1946, une demande est faite auprès du lieutenant-gouverneur de changer le nom de la « Municipalité de la partie sud-ouest de la paroisse de Saint-Joseph-de-Beauce » en celui de Saint-Joseph-des-Érables. Depuis sa création en 1938, 16 maires ont siégé au conseil, le premier étant Léonce Lessard, qui fut maire de 1938 à 1941. Le maire actuel, Jeannot Roy, est en poste depuis 2013.